AMPHIBIAWEB
Necturus alabamensis
Alabama Waterdog, Black Warrior Waterdog
Subgenus: Necturus
family: Proteidae
subfamily: Necturinae

© 2011 Todd Pierson (1 of 2)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Endangered (EN)
NatureServe Status Use NatureServe Explorer to see status.
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

   

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Necturus (Necturus) alabamensis Viosca, 1937
Necture de Black Warrior

24,8 cm. Museau, tête et corps aplatis rappelant N. maculosus, une adaptation à la vie en milieu rocheux, contrairement au biotope sablonneux de la plaine côtière fréquenté par N. punctatus et beyeri, selon Viosca (in Bart et al. , 1997). La larve présente deux bandes dorsolatérales jaune crème marquées sur fond sombre qui s'étendent du museau à la queue où elles s'élargissent, rappelant les larves de N. maculosus. Ces deux bandes disparaissent presque complètement à une taille comprise entre 10 et 15 cm, persistant ensuite sous forme de petites bandes claires étroites. Chez l'adulte, les lignes sombres latérales du jeune situées sous les bandes claires sont remplacées par une rangée de taches dorsolatérales sombres formant des bandes, une rangée de taches sombres plus petites couvrant la région médiodorsale. Parties ventrales claires, immaculées en général, parfois petites taches présentes. Cette espèce et N. beyeri formaient un complexe à la taxonomie incertaine (Maxson et al., 1988, Guttman et al., 1990, Bart et al., 1997), mais N. alabamensis se rapproche nettement de N. maculosus par la morphologie et la biologie, les autres formes anciennement rattachées à N. alabamensis de la plaine côtière du Golfe du Mexique, mouchetées de brun, notamment chez les jeunes larves, formant une ou plusieurs espèces regroupées sous les taxons beyeri et lodingi.

* Dix sites dans quatre comtés, dans neuf segments de cours d’eau sur le plateau appalachien, en amont du bassin de la Black Warrior River, Alabama, au-dessus de la ligne de démarcation de la plaine côtière ("Fall Line"). Très menacé par la dégradation de la qualité de l’eau, responsable de l’extirpation de cette espèce dans la majorité de ce bassin. Cours d’eau moyens en présence de roches, racines et feuilles mortes accumulées. Les œufs sont attachés aux débris végétaux. La période d’activité a lieu l’hiver. EN. En sympatrie avec N. lodingi au nord de Tuscaloosa, à la limite de la Fall line, avec lequel N. alabamensis entre en contact.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Necturus alabamensis Viosca, 1937

24,8 cm. Cette espèce et la suivante forment un complexe à la taxonomie incertaine (Guttman et al, 1990). Dix sites dans quatre comtés dans neuf segments de cours d’eau dans les parties en amont du bassin de la Black Warrior River, Alabama, au-dessus de la ligne de démarcation de la plaine côtière (Fall line). Cette population, qui n’a pas de taches sur le ventre, présente des bandes dorsolatérales et rappelle N. maculosus. Les autres populations anciennement rattachées à N. alabamensis de la plaine côtière du sud-ouest de la Géorgie, de l’ouest de la Floride, du sud de l’Alabama et du sud-est du Mississippi, souvent mouchetées de brun, notamment chez les jeunes larves, et aux parties ventrales également immaculées (contrairement à N.beyeri), forment une ou plusieurs espèces sans nom valide. Elles ont été provisoirement identifiées sous les taxons Necturus cf. alabamensis ou N. cf. beyeri (voir l’espèce suivante). La population de la Black Warrior River (N.alabamensis stricto sensu) est très menacée par la dégradation de la qualité de l’eau, responsable de l’extirpation de cette espèce dans la majorité de ce bassin. Cours d’eau moyens en présence de roches, racines et feuilles mortes accumulées. Les œufs sont attachés aux débris végétaux. La période d’activité a lieu l’hiver. 7846km2. EN.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2017. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 23 Oct 2017.

AmphibiaWeb's policy on data use.